Analyse Marché

Un semaine courte mais chargée en perspective

FOREX

L’euro commence la semaine sur un pied d’égalité, avec des gains par rapport aux autres grandes monnaies. La monnaie unique a gagné plus de 1 % par rapport au dollar jusqu’à présent en juin, les investisseurs étant rassurés par la manière dont le virus a été maîtrisé dans l’Union européenne et par la réouverture réussie de ses principales économies, qui devrait entraîner une forte reprise économique. La réunion d’aujourd’hui entre la chancelière allemande et le président français, au cours de laquelle ils discuteront du fonds de relance européen, devrait apporter un soutien supplémentaire à l’euro, les deux dirigeants étant pleinement déterminés à obtenir le soutien nécessaire des autres États membres.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or ralentit en début de matinée car il y a un risque modéré sur le mode sur le marché. Après la baisse constatée dans la dernière partie de la semaine dernière, les actions tentent de réduire les pertes et la course à l’or de vendredi perd temporairement de sa vigueur. Malgré cela, l’environnement des lingots d’or reste favorable, car l’incertitude domine toujours le scénario principal, dans un contexte de craintes d’une deuxième vague de Covid-19. Techniquement, le prix semble être dans une phase de consolidation, avec des niveaux de soutien placés à 1.763 et 1.745 dollars, tandis qu’une rupture nette au-dessus de 1.780 dollars ouvrirait la voie à de nouveaux rallyes.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions européennes ont étonnamment ouvert en hausse suite à la chute des actions asiatiques dans la nuit, où le sentiment d’aversion au risque global de la semaine dernière se poursuit. Les acheteurs ont réussi à prendre le contrôle des marchés européens à la cloche d’ouverture après que la Chine, deuxième partenaire commercial de l’UE, ait publié des chiffres de production industrielle bien meilleurs pour le mois de mai. Toutefois, cette hausse sur les actifs Européens risque d’être de courte durée alors que l’aversion au actifs à risque devrait se poursuivre cette semaine. Les perspectives restent préoccupantes, le nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus ne s’améliorant pas et même s’aggravant dans plusieurs endroits du globe au cours du week-end, ce qui compense même les récentes données macroéconomiques rassurantes de la Chine, des États-Unis et même d’Europe. Alors que les volumes diminuent à l’approche de la saison estivale, des pics de volatilité sont attendus alors que les investisseurs se préparent à une semaine courte mais chargée avec les discours des banquiers centraux et le rapport sur l’emploi aux États-Unis ce jeudi, avant la fête de l’indépendance américaine vendredi.

L’indice DAX-30 est actuellement l’un des plus performants de la zone euro, le marché se négociant bien au-dessus de 12 000 points. Toutefois, la configuration technique ne semble pas rassurante car les opérateurs haussiers ne semblent pas être suffisamment forts ou nombreux pour faire monter les prix vers de nouveaux sommets. Une rupture sous la zone entre 11 945 pts et 12 000 pts constituerait une menace sérieuse pour la tendance haussière actuelle à moyen terme et ouvrirait la voie à un mouvement correctif plus profond vers 11 755 pts et 11 030 pts par extension.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades