Date: 18/05/2020

FOREX
Le yuan chinois perd du terrain par rapport au dollar américain, car la tension entre les deux pays revient au premier plan des préoccupations des commerçants. Le week-end a été marqué par les propos de Peter Navarro, conseiller commercial de la Maison Blanche, qui a laissé entendre que la Chine avait délibérément caché la gravité du coronavirus tout en l' »exportant » vers l’Occident. Alors que la campagne électorale présidentielle américaine s’accélère, il est probable que le président Trump explore les tensions avec la Chine dans le but de galvaniser son soutien de base, le yuan restant probablement sous pression en conséquence.
Ricardo Evangelista – Analyste principal, ActivTrades

GOLD
L’or monte en flèche et son prix atteint son plus haut niveau depuis sept ans. Les commentaires de la Réserve fédérale et les inquiétudes concernant le marché boursier ont fait grimper le prix de l’or. Il est clair que les investisseurs continuent d’acheter des lingots comme assurance au cas où il y aurait de nouvelles corrections sur les actions. Le sentiment général d’incertitude et la crainte que les actions ne soient surévaluées encouragent les opérateurs à parier sur de nouvelles hausses de prix de l’or.
Techniquement, la tendance reste positive. La rupture de la résistance à 1 730 $ a été confirmée à la fois par la clôture de vendredi et par les échanges de lundi matin, ce qui a fait monter le prix au comptant à 1 760 $.
Carlo Alberto De Casa – Analyste en chef, ActivTrades

ACTIONS EUROPÉENNES
Les actions se sont échangées à la hausse de Tokyo à Londres lundi, les investisseurs commençant la semaine sur une note optimiste alors que les principales économies rouvrent. Tous les indices de référence européens ont enregistré une ouverture haussière, les actions des secteurs minier et de l’énergie figurant parmi les principaux moteurs du moment, le sentiment du marché étant alimenté par de nouveaux espoirs de reprise mondiale. Toutefois, même si le nombre de décès quotidiens dus au virus est à son plus bas niveau depuis le mois de mars dans la plupart des pays européens, l’absence de remède approprié et la difficulté d’évaluer les dommages économiques à long terme causés par le virus signifient que nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge et qu’il est probable que la pression sur les prix des actions se maintienne à moyen terme. Cette incertitude se reflète dans la demande de valeurs refuges, le prix de l’or atteignant son plus haut niveau depuis sept ans, ce qui indique clairement que les investisseurs cherchent à diversifier leurs placements et à couvrir leurs paris à moyen et long terme sur des actifs plus risqués comme les actions en cas de baisse dans le courant de la semaine.
L’indice DAX-30 est aujourd’hui le plus performant d’Europe, grâce aux actions du secteur automobile,  les prix s’attaquent désormais à la double résistance à 10 770 pts. Une rupture de ce niveau pourrait faire monter le marché vers 10 980 pts et 11 300 pts par extension.
Pierre Veyret- Analyste technique, ActivTrades