Analyse Marché

Un début de semaine incertain

FOREX

L’indice du dollar montre une certaine faiblesse en début de journée lundi, car l’optimisme continue de dominer le sentiment. Les marchés continuent de fonctionner dans l’hypothèse d’un rebond massif de l’activité économique vers le second semestre de l’année, malgré les dégâts que la pandémie continue d’infliger dans le monde entier. Cette foi en un avenir meilleur découle des hypothèses selon lesquelles les vaccins permettront de maîtriser le virus, le plan de relance proposé par le président Biden trouvera une voie au Sénat et la Fed ne changera pas sa position actuelle de doviche.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

PÉTROLE

L’incertitude domine les premiers échanges, après un week-end qui a montré que les vaccins progressent lentement. Pendant ce temps, les indices tentent un rebond difficile, et jusqu’ici incohérent. Le pétrole suit les actions et affiche un gain modeste, qui a ramené le WTI au niveau de résistance à 52,70 $. D’un point de vue technique, une rupture nette de cette zone pourrait ouvrir un espace pour des rallyes à 53,30 $ et plus tard à la résistance clé à 53,90-54 $, ce qui a stoppé plusieurs tentatives de récupération au cours des dix derniers jours. Les investisseurs sont clairement à la recherche de nouveaux moteurs de marché, dans une semaine où le calendrier macroéconomique sera assez chargé.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

ACTIONS EUROPÉENNES

Les investisseurs sont tiraillés entre les espoirs d’une aide monétaire supplémentaire et la détérioration de la pandémie. Ce manque de clarté sur les perspectives à court et moyen terme conduit généralement à une consolidation du marché. Dans ce contexte, les opérateurs du marché sont susceptibles de continuer à se concentrer sur les données macroéconomiques ainsi que sur les bénéfices des entreprises. Les opérateurs écouteront donc avec attention la présidente de la BCE, Christine Lagarde, plus tard dans l’après-midi, afin d’obtenir davantage d’indications sur ce à quoi il faut s’attendre en termes de politique monétaire. En outre, les investisseurs boursiers se préparent également pour la série de rapports sur les bénéfices de cette semaine dans de nombreux secteurs, mais avec une attention particulière sur les résultats des géants technologiques américains.

 

La meilleure performance européenne provient du FTSE MIB 40 italien, dont les cours continuent de flirter avec la zone cruciale des 22 175 pts. Une rupture de cette zone permettrait de débloquer de nouvelles cibles à la hausse autour de 22 380pts et 22 800pts, tandis qu’un échec dans sous ce niveau augmenterait la possibilité d’une correction plus profonde vers la zone 21 515-21 660pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades