Date: 19/04/2018

Les Bourses européennes connaissent un début de séance mitigé après une pluie de résultats trimestriels d’entreprises et sur fond de tensions sur les taux. Le rendement du Bon du Trésor américain à 10 ans flirte ainsi à nouveau avec les 2,9%, proche de ses sommets sur 5 ans.

Envolée du pétrole et de l’aluminium

La hausse des taux reflète notamment les craintes d’une accélération de l’inflation et du durcissement de la politique monétaire en raison de l’envolée des matières premières. Le baril de Brent atteint un plus haut à 74 dollars alors que l’Arabie Saoudite –qui prépare l’introduction en Bourse du géant Saudi Aramco– chercherait à faire rebondir le prix du brut à 80 dollars, voire 100 dollars, selon l’agence Reuters. L’aluminium poursuit son envolée, avec un bond de 34% en 2 semaines, alors que les marchés craignent une pénurie à la suite des sanctions américaines envers la Russie.

Résultats en vue à New-York

Au niveau économique, la chute de 1,2% des ventes au détail en mars au Royaume-Uni a déçu et pèse sur la livre. Aux États-Unis, l’indicateur manufacturier de la Fed de Philadelphie (14h30) sera probablement éclipsé par les résultats d’entreprises, dont TSMC, Philip Morris, Bank of New-York, BB&T ou Pentair.

 

Cédric Boitte