Date: 13/06/2018

Les Bourses européennes hésitent en début de séance, la prudence étant de rigueur avant le verdict de la Réserve fédérale américaine ce soir (20h). Les économistes s’attendent à un relèvement des taux de 25 points de base et seront attentifs à toute indication concernant le rythme de resserrement du loyer de l’argent au vu de la récente accélération de l’inflation. Rappelons que la Banque centrale européenne se réunit également ce jeudi avec au menu l’arrêt du plan d’assouplissement monétaire quantitatif.

Indicateurs secondaires, real à surveiller

Plusieurs indicateurs sont attendus ce mercredi comme l’inflation au Royaume-Uni (10h30), l’emploi en zone euro (11h) ou les prix à la production aux États-Unis (14h30) mais leur impact devrait rester limiter en attendant la Fed. Les ventes au détail au Brésil (14h) pourraient par contre influencer le real qui a enrayé sa dégringolade ces derniers jours grâce notamment aux interventions de la banque centrale locale.

Le dollar, les stocks US et l’OPEP pèsent sur le Brent

Sur le marché des matières premières, la tendance est légèrement baissière dans un contexte de raffermissement du dollar. Le baril de Brent est ainsi de retour sur son support de 75 dollars avant le rapport hebdomadaire sur le marché de produits pétroliers aux États-Unis (16h30). Les stocks de brut ont connu une hausse surprise la semaine dernière selon les chiffres officieux de l’API, ce qui a renforcé l’impact d’un rapport prudent de l’OPEP sur l’évolution du marché pétrolier mondial au second semestre.

Cédric Boitte