Date: 14/11/2017

Les Bourses européennes rebondissent en début de séance sur fond de résultats d’entreprises globalement de bonne facture ce mardi en Europe. Cela éclipse la progression de l’euro à plus de 1,17 dollar avant une conférence au sommet organisée par la BCE à Francfort. Elle réunit en fin de  matinée Mario Draghi (BCE), Janet Yellen (Fed), Mark Carney (Banque d’Angleterre) et Haruhiko Kuroda (Banque du Japon).

La croissance chinoise ralentit

Au niveau économique, la croissance a ralenti plus fortement qu’attendu en octobre en Chine à tous les niveaux : investissements, ventes au détail et production industrielle. En Allemagne, la croissance du 3e trimestre a par contre dépassé les attentes à 0,8% par rapport au trimestre précédent. Épinglons encore l’inflation au Royaume-Uni (10h30), l’indice ZEW en Allemagne (11h), le PIB en zone euro (11h), les ventes au détail au brésil (12h) et les prix à la production aux États-Unis (14h30).

La Chine et l’AIE pèsent sur le pétrole

Sur le marché des matières premières, l’ambiance est plutôt morose après les indicateurs économiques chinois. Le baril de Brent recule ainsi à 63 dollars alors que l’Agence internationale de l’Énergie a indiqué que les températures plus élevées devraient limiter la consommation de brut au cours des prochains mois et pourraient ramener le marché pétrolier en situation de suroffre.

 

Cédric Boitte