Date: 30/01/2018

Les marchés d’actions européens reculent en début de séance, victimes d’une vague de prises de bénéfices sur les principales Bourses mondiales. Wall Street a ainsi reculé ce lundi dans le sillage d’Apple, à nouveau victime d’informations inquiétantes concernant les ventes d’iPhone X, et sur fond de vive remontée des taux. Le rendement du Bon du Trésor américain à 2 ans a ainsi atteint 2,15%, au plus haut depuis l’été 2008.

 

PIB et consommateur US

Au niveau économique, les PIB de la France et de l’Espagne au 4e trimestre ont globalement répondu aux attentes avant les chiffres pour l’ensemble de la zone euro (11h). Les premières estimations de l’inflation de janvier en Belgique (12h) et en Allemagne (14h) retiendront également l’attention des investisseurs. Aux États-Unis, les principaux indicateurs du jour l’indice Case Shiller des prix des logements (15h) et l’indicateur de confiance des consommateurs américains du Conference Board (16h).

 

Le marché des changes sous pression

Les cambistes seront attentifs aux discours du gouverneur de la Banque d’Angleterre (16h30) et d’un membre de la Banque centrale européenne (17h30). La progression du dollar, qui pèse sur les matières premières, sera également étroitement surveillée alors que s’ouvre la réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la Fed, la dernière présidée par Janet Yellen.

Cédric Boitte