Date: 23/05/2018

Les Bourses européennes reculent en début de séance, victimes de prises de bénéfices. Un mouvement déclenché par des déclarations prudentes de Donald Trump concernant les négociations commerciales sino-américaines qui semblent avancer au pas d’Echternach.

Les indicateurs pèsent sur l’euro et la livre

La tendance est renforcée par des indicateurs d’activité décevants en zone euro selon les résultats préliminaires de l’enquête de mai. L’indicateur composite pour l’ensemble de la zone euro (54,1) recule pour le 4e mois consécutif et atteint un plus bas depuis novembre 2016. Au Royaume-Uni, l’inflation d’avril est également ressortie inférieure aux attentes. L’euro et la livre reculent ainsi par rapport au dollar avant une série d’indicateurs aux Etats-Unis : indicateurs Pmi préliminaires de mai (15h45), ventes de logements neufs (16h) et minutes de la dernière réunion de la Fed (20h).

Le cuivre rechute

La vigueur du billet vert pèse sur les matières premières. Le cuivre chute ainsi de plus de 2%, abandonnant ses récents gains liés à l’optimisme sur la résolution du différend commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Le baril de Brent reflue à 79 dollars avant le rapport hebdomadaire sur le marché pétrolier aux Etats-Unis (16h30).

Cédric Boitte