Date: 09/08/2018

Les Bourses européennes reculent en début de séance, les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis incitant les investisseurs à la prudence. Pékin a en effet répondu à Washington en annonçant que la Chine imposerait des droits de douane de 25% visant 16 milliards de dollars supplémentaires de produits américains à partir du 23 août.

Inflation et prix à la production

Au niveau économique, l’inflation a accéléré davantage que prévu en juillet en Chine, permettant au yuan de légèrement progresser. Aux États-Unis, la séance sera marquée par les prix à la production (14h30) et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30) alors que la saison des résultats d’entreprises touche progressivement à sa fin sur Wall Street.

Les métaux en hausse, le pétrole panse ses plaies

Sur le marché des matières premières, les métaux se reprennent dans le sillage de l’aluminium. Ce dernier a rebondi dès ce mercredi sur fond de grève dans les raffineries d’Alcoa en Australie et de craintes d’arrêts de production chez Rusal à la suite des sanctions américaines. Le baril de Brent de Brent se stabilise autour de 72$ après sa chute de la veille en réaction à de nouvelles craintes de suroffre de pétrole. Les stocks de produits pétroliers sont globalement ressortis largement supérieurs aux attentes aux États-Unis et Reuters souligne que 7 millions de barils sont stockés sur des tankers sans destination sur les marchés pétroliers physiques de la Mer du Nord.

Cédric Boitte