Date: 06/04/2018

Les Bourses européennes reculent en début de séance alors que Donald Trump a relancé la surenchère commerciale en menaçant de tarifs douaniers l’équivalent de 100 milliards de dollars d’importations de Chine. Son administration a toutefois partiellement désamorcé la bombe en précisant que les mesures douanières devraient faire l’objet d’une consultation publique.

Jobs et banques centrales

Au niveau économique, le principal rendez-vous de la journée est le rapport sur l’emploi américain (14h30) avec la traditionnelle double lecture sur les créations d’emplois (croissance économique) et les salaires (inflation). Les discours du gouverneur de la Banque d’Angleterre (17h15) et du Président de la Réserve fédérale américaine (19h30) seront également suivis.

Les matières premières à la traîne

La principale victime des tensions entre Pékin et Washington est le marché des matières premières où tant les métaux que les denrées agricoles reculent sur fond de craintes des échanges commerciaux. Le baril de Brent se stabilise autour de 68 dollars avant le rapport hebdomadaire sur les forages pétroliers aux États-Unis (19h).

 

Cédric Boitte