Date: 29/03/2018

La nervosité reste de mise sur les marchés sur fond de nouvelles tensions commerciales entre Pékin et Washington, et de craintes de régulation pour les valeurs technologiques. La prudence est d’autant plus prégnante sur les Bourses européennes qui seront fermées au cours des 4 prochains jours.

Indicateurs en série

Au niveau économique, le nombre de chômeurs de nouveau reculé davantage que prévu en mars en Allemagne avec un taux de chômage qui établit un nouveau plus bas depuis la réunification en 1990 à 5,3%. Parmi les autres indicateurs attendus ce jeudi, épinglons la révision du PIB au Royaume-Uni (10h30), l’inflation en Allemagne (14h), le rapport sur les revenus, dépenses et prix à la consommation des ménages aux États-Unis (14h30), l’indice PMI de Chicago (15h45) et les forages pétroliers aux États-Unis (19h).

Les métaux saluent la baisse de la TVA en Chine

Sur le marché des matières premières, les métaux confirment leur timide redressement, l’annonce d’une baisse de la TVA en Chine, notamment sur les produits manufacturés, éclipsant les craintes liées aux tensions commerciales. Les prix des denrées agricoles restent par contre sous pression à l’image du sucre qui a atteint un plus bas en deux et demi sur fond de recul du real brésilien.

 

Cédric Boitte