Date: 28/06/2018

La nervosité s’installe sur les marchés boursiers, les cours réagissant vivement à chaque discours de l’administration Trump à propos de sa politique protectionniste. Les déclarations de ce mercredi ont notamment semé le trouble entre déclaration apaisante concernant les rumeurs d’interdiction des investissements dans les entreprises américaines et menace de sanctions supplémentaires à l’encontre de la même Chine.

Inflation européenne

Au niveau économique, la zone euro est en vue ce jeudi avec le bulletin économique de la BCE (10h), le climat des affaires (11h), l’inflation en Espagne (9h), en Italie (11h), en Belgique (13h) et en Allemagne (14h), ainsi qu’un sommet des dirigeants de l’Union européenne. Aux Etats-Unis, les déclarations sur la politique commerciale prendront sans doute le pas sur la seconde révision des chiffres du PIB du 1er trimestre (14h30).

Les métaux piégés par les taux de change

Sur le marché des changes, l’euro se stabilise à 1,155 dollar après sa chute de la veille. Le yuan chinois continue par contre de faiblir par rapport au billet vert à 6,62 pour un dollar. Cette vigueur du dollar conjuguée à la fébrilité du renminbi pèse sur les métaux. Le baril de Brent subit pour sa part des prises de bénéfices après son envolée jusqu’à 78 dollars ce mercredi sur fond de craintes concernant les exportations de l’Iran et de chute plus marquée que prévu des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis.

Cédric Boitte