Analyse Marché

L’or se maintient tandis que les actions européennes sont sous pression vendeuse.

OR
Malgré un fort dollar américain, l’or se maintient à 1 730 $, la pression baissière observée ces dernières semaines semble s’estomper. Les craintes concernant l’inflation se sont apaisées pour l’instant, tandis qu’un éventuel tapering ne se produira pas de sitôt, ce qui est positif pour l’or. D’un point de vue technique, le moyen terme reste négatif mais la pression des vendeurs se ralentit. Les premières zones de support sont placées à 1 700 $, suivies d’une ligne Maginot à 1 675 $ sur le plus bas atteint au début du mois. En cas de nouvelles reprises, nous aurons un signal positif avec une nette montée au-dessus de la zone de résistance de 1 745 $ – 1 750 $.
Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES
Les marchés européens ont prolongé leurs pertes d’hier en ouvrant en baisse mercredi, dans un climat de perte de risque persistant. Les tentatives de Jerome Powell de minimiser la menace d’une inflation non désirée n’ont pas suffi à soutenir l’appétit des investisseurs pour les actifs plus risqués, tandis que les nouveaux blocages en Europe sur fond de flambée des infections continuent de peser sur les actions. Toutefois, même si les valeurs cycliques et énergétiques sont les secteurs les plus touchés cette semaine, la hausse des cours des valeurs technologiques suggère que les investisseurs pourraient rééquilibrer leur exposition à des actifs plus « défensifs », plutôt que de vendre à découvert les marchés boursiers et d’augmenter leur exposition à des valeurs refuges plus sûres, comme les métaux précieux ou les obligations. Tous les yeux sont susceptibles d’être tournés vers les actions énergétiques aujourd’hui car, malgré la position baissière actuelle, la volatilité devrait augmenter cet après-midi, les traders attendant les dernières données sur les stocks de pétrole brut américains.
Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades