Analyse Marché

L’or devrait être soutenu face à la faiblesse du dollar

FOREX

L’euro est en légère hausse face au dollar américain ce vendredi matin, après la publication des chiffres décevants du PIB américain jeudi. Alors que le mois de juillet touche à sa fin, la monnaie unique semble prête à terminer le mois avec des gains modestes par rapport au billet vert, après ce qui a été une période de 30 jours en dents de scie. Le point le plus bas de l’euro a été atteint après l’annonce par la BCE d’une nouvelle stratégie monétaire, qui signifiait essentiellement que les politiques accommodantes actuelles resteraient en place plus longtemps que prévu. Un tel scénario a pesé sur la monnaie unique. Toutefois, lorsque la fin du mois de juillet a commencé à approcher, les pertes se sont inversées car l’état du marché du travail américain est resté une source d’inquiétude, obligeant la Fed à diluer une partie du caractère fauve de son message, ce qui a entraîné des pertes de dollars.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

OR

L’or a peu changé ce vendredi, conservant les gains de la session précédente et restant proche des sommets de plusieurs semaines. La prise de conscience du fait que la Réserve fédérale américaine ne devrait pas resserrer sa politique dans un avenir proche a fait basculer les perspectives du dollar américain en territoire baissier. Le billet vert évolue généralement de manière inversement proportionnelle à l’or. Par conséquent, comme le risque lié au dollar américain est actuellement orienté à la baisse, le métal précieux pourrait continuer à trouver un soutien à court terme.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


BOURSES EUROPEENNES

Les actions ont glissé à l’ouverture en Europe vendredi, parallèlement aux Futures américains et en prolongeant les pertes enregistrées au cours de la session asiatique. Malgré une solide réaction haussière déclenchée par la FED et la Chine hier, les investisseurs restent prudents vis-à-vis des actifs plus risqués car les perspectives à court terme restent floues pour certains secteurs. Même si la FED maintient sa politique extrêmement accommodante pendant un certain temps, les signes de ralentissement dans les secteurs de croissance tels que la technologie, tempèrent l’enthousiasme haussier. Pendant ce temps en Europe, les investisseurs garderont un œil sur le rapport d’inflation d’aujourd’hui, afin d’avoir plus de visibilité sur la prochaine action de la BCE. Beaucoup se demandent quand Christine Lagarde mettra fin à la fête en réduisant le programme d’achat massif d’obligations. Cela dit, même si les sociétés dont les valorisations sont tendues peuvent enregistrer des replis baissiers limités à court terme, l’humeur générale reste haussière pour les actions. Toutefois, la volatilité accrue des marchés et les volumes plus faibles que d’habitude rendent la navigation sur les marchés complexe, ce qui explique l’appétit croissant pour un jeu plus défensif, les gestionnaires de portefeuille diversifiant leur exposition à d’autres secteurs mais aussi à d’autres classes d’actifs.

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades