Date: 05/03/2018

Les Bourses européennes se reprennent en début de séance, effaçant une partie de leurs pertes de la fin de la fin de semaine dernière. La progression est toutefois freinée par l’Italie où le résultat des élections, favorables aux partis europhobes et à la majorité incertaine, plombe la Bourse de Milan.

L’activité ralentit en zone euro

Au niveau économique, l’indicateur d’activité dans les services de février a ralenti davantage que prévu en Chine comme en zone euro. Pour cette dernière, le PMI composite recule ainsi à 57,1, au plus bas en 4 mois. Les investisseurs seront également attentifs aux ventes au détail en zone euro (11h) et à l’ISM non-manufacturier (16h) précédé comme de coutume de son homologue PMI des services aux États-Unis (15h45).

Les métaux en baisse, sauf l’or

Sur le marché des matières premières, les métaux de base restent sous pression sur fond d’indicateurs économiques décevants et de redressement du dollar. L’or profite par contre de son rôle de valeur refuge en raison de l’incertitude entourant le résultat des élections en Italie et des craintes d’une guerre commerciale mondiale alors que l’Union européenne menace à son tour de relever les taxes à l’importation.

 

Cédric Boitte