Date: 29/05/2018

Les Bourses européennes accentuent leurs pertes en début de séance sur fond d’inquiétudes politiques en Italie et en Espagne. Le rendement espagnol à 10 ans progresse à 1,58% alors que le parlement se prononcera en fin de semaine sur une motion de censure contre le gouvernement de Mariano Rajoy. Le taux italien à 10 ans file pour sa part en direction des 3%, l’impasse politique actuelle devant vraisemblablement conduire le pays à de nouvelles élections à l’automne. Les derniers sondages donnent une majorité au mouvement 5 étoiles et à la Ligue.

Indicateurs US

Au niveau économique, les principaux indicateurs du jour sont attendus aux États-Unis : Case-Shiller du prix des logements (15h), confiance des consommateurs américains du Conference Board (16h) et activité manufacturière de la Fed de Dallas (16h). En zone euro, les marchés n’attendent pas de fort impact de l’évolution de la masse monétaire (10h) et deux discours de membres de la BCE (12h30 et 18h30).

L’euro sombre, pas les matières premières

Sur le marché des changes, l’euro plie sous 1,16 dollar, acculé par l’incertitude politique. La vigueur du dollar ne pèse toutefois pas réellement sur les matières premières, le cuivre et la plupart des métaux de base évoluant même en hausse. Le baril de Brent se stabilise pour sa part à 75 dollars alors que la Russie et l’Arabie Saoudite pourraient annoncer une hausse des quotas de production lors de la prochaine réunion de l’OPEP le 22 juin.

 

Cédric Boitte