Date: 06/12/2017

Les Bourses européennes entament la séance en nette baisse dans le sillage de Wall Street sur fond d’interrogations sur le texte définitif de la réforme fiscale américaine et à l’avant-veille d’un risque de fermeture des administrations fédérales aux États-Unis si le relèvement du plafond de la dette n’est pas voté. Les investisseurs s’inquiètent également de nouvelles tensions géopolitiques alors que Donald Trump devrait officialiser ce mercredi le transfert de l’ambassade américaine d’Israël à Jérusalem.

Emplois et pétrole
Au niveau économique, les commandes à l’industrie ont progressé davantage que prévu en septembre et en octobre en Allemagne. Aux États-Unis, les principaux indicateurs du jour sont le rapport officieux de l’ADP sur l’emploi (14h15) ainsi que les chiffres hebdomadaires du marché de produits pétroliers (16h30).

Le pétrole sous pression avant l’OPEP

Sur le marché des changes, la roupie progresse légèrement alors que la banque centrale indienne a maintenu ses taux et son discours inchangé. La Banque du Canada se réunit également ce mercredi (16h), le dollar canadien se tassant face à un dollar US solide en ce début de séance. La vigueur du billet vert freine d’ailleurs le redressement du prix des métaux après leur lourde chute de ce mardi, la livre de cuivre ayant notamment rechuté sous 3 dollars pour la première fois depuis début octobre.

Cédric Boitte