Date: 28/06/2017

L’euro pèse sur les marchés

Les Bourses européennes sont malmenées en début de séance, souffrant de la vigueur de l’euro qui s’approche de 1,14 dollar, au plus haut depuis plus d’un an au lendemain de discours de Mario Draghi et Janet Yellen. Le Président de la Banque centrale européenne a insisté sur la reprise de la croissance et de l’inflation en zone euro alors que son homologue de la Réserve fédérale américaine a répété qu’un relèvement progressif des taux est adapté.

Colloque entre banquiers centraux

L’intervention de Mario Draghi a tout particulièrement plombé les obligations souveraines en zone euro, le taux du Bund 10 ans étant repassé de 0,24% à 0,40% en l’espace de 24 heures. La nouvelle intervention du Président de la BCE ce mercredi (15h30) sera ainsi à nouveau très suivie. Les gouverneurs de la Banque d’Angleterre, de la Banque du Japon et de la Banque du Canada participent au même événement organisé par la BCE au Portugal.

Ventes de logements et stocks de pétrole

Plusieurs indicateurs sont également attendus aux États-Unis : balance commerciale de mai (14h30), promesses de vente de logements (16h) et stocks de produits pétroliers (16h30). Concernant ce dernier, le rapport officieux de l’API a laissé apparaître une hausse inattendue des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière, limitant de facto la progression du baril de Brent, coincé à 46 dollars, dans un contexte de chute du billet vert.

Cédric Boitte