Date: 14/05/2018

Bourses européennes se montrent hésitantes en début de séance après une impressionnante série de 7 semaines de hausse consécutives, plus long rally du genre depuis 3 ans. L’hésitation des marchés du Vieux-Continent est renforcée par la progression de l’euro à près de 1,20 dollar.
Les banquiers centraux tiennent le crachoir
Aucun indicateur économique important n’est attendu ce lundi, les investisseurs prêtant surtout l’oreille aux nombreux discours de banquiers centraux dont deux membres de la Réserve fédérale américaine (8h45 et 15h40) et six de la Banque centrale européenne (12h, 12h15, 13h45, 17h, 18h15 et 19h45). Un agenda chargé en la matière qui illustre l’inflation du nombre d’interventions de banquiers centraux, ce qui tend toutefois à en limiter l’impact récemment.
Prises de bénéfices sur les commodities
Sur le front des matières premières, la tendance est aux prises de bénéfices. Le cuivre n’est ainsi pas parvenu à franchir le cap des 7000 dollars la tonne. Le baril de Brent se tasse sous 77 dollars avant la publication du rapport mensuel de l’OPEP (13h20).

Cédric Boitte