Date: 24/07/2017

L’euro et les indicateurs incitent à la prudence

Les Bourses européennes se tassent en début de séance, la vigueur de l’euro continuant à peser sur la tendance. Les indicateurs d’activité préliminaires du mois de juillet en zone euro ont par ailleurs déçus, l’indicateur composite pour l’ensemble de la zone euro repassant de 56,3 à 55,8. Le Fonds monétaire international a toutefois relevé ses prévisions de croissance pour la zone à 1,9% en 2017 et 1,7% en 2018 tout en rabotant ses estimations pour les États-Unis (2,1% pour les deux années).

Indicateurs de « ralentissement »

Face à ce ralentissement annoncé de la croissance aux États-Unis, les investisseurs seront attentifs aux indicateurs préliminaires de juillet (15h45) ainsi qu’aux ventes de logements anciens (16h) outre-Atlantique.

Le Brent se stabilise

Le pétrole se stabilise après sa chute de vendredi consécutive à un rapport du bureau d’analyse Petro-Logistics estimant que la production de l’OPEP a augmenté en juillet. Cela est partiellement compensé par la baisse d’une unité du nombre de forages pétroliers la semaine dernière aux États-Unis, tendant à démontrer que le recul des cours incite les exploitants de pétrole de schiste à la prudence.

Cédric Boitte