Date: 05/06/2020

 

FOREX

L’optimisme frôlant l’euphorie chez les investisseurs, on pourrait supposer que tout va bien dans l’économie réelle ; les actions mondiales continuent d’accumuler des gains et d’autres actifs liés au risque approchent également les niveaux pré-pandémiques. En début de journée vendredi, l’euro a atteint des sommets jamais vus depuis le 10 mars, au début de la débâcle provoquée par les retombées du coronavirus. Cela fait suite aux événements de jeudi, lorsque la monnaie unique a reçu un coup de fouet massif, la BCE ayant annoncé une augmentation de son programme d’achat d’obligations de 600 milliards d’euros, portant le chiffre total à un stupéfiant 1,35 trillion d’euros. La Banque centrale européenne utilise son « bazooka » pour démontrer clairement sa volonté de faire tout ce qu’il faut pour que la monnaie unique sorte vivante de la crise du coronavirus.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


PETROLE 

L’optimisme général qui règne sur les marchés alimente encore la reprise du pétrole. La confiance dans une reprise économique rapide après le choc Covid19 se renforce, soutenue par les politiques monétaires hyper expansives des banques centrales, tandis que le nombre de nouvelles infections à coronavirus commence à ralentir dans de nombreux pays.

Le prix du WTI (expiration en juillet) joue avec le niveau de 38 dollars le baril, tandis que les prix se situent au milieu du fossé laissé ouvert en mars, lorsqu’un accord entre l’OPEP+ n’a pas été conclu et que le blocage des coronavirus a commencé en Italie et dans d’autres pays, provoquant un effondrement temporaire de la demande.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTION UE

Une série de facteurs haussiers ont permis aux actions européennes d’ouvrir à un niveau sensiblement plus élevé, suivant le ton donné par les marchés asiatiques pendant la nuit. Les contrats à terme américains indiquant également une ouverture en hausse, l’optimisme des opérateurs ayant rarement été aussi élevé. La fête continue pour les opérateur de bourse après que la BCE a surpris les investisseurs en annonçant un ajout plus élevé que prévu à son plan de sauvetage, renforçant la confiance dans les marchés boursiers et envoyant les prix vers de nouveaux sommets. Ce sentiment est également partagé par les investisseurs boursiers américains après que Washington ait également dévoilé un plan sans précédent de 1 000 milliards de dollars pour lutter contre l’effet de la pandémie sur l’économie. Dans le même temps, les leviers baissiers existants disparaissent après que la pandémie ait continué de s’atténuer dans de nombreuses régions, tandis que les investisseurs ont favorablement accueilli l’assouplissement des relations sino-américaines, ce qui a permis à l’euphorie actuelle de se poursuivre. Le principal moteur du marché restera le rapport sur l’emploi aux États-Unis aujourd’hui, les investisseurs s’attendant à une augmentation significative qui pourrait faire encore faire monter les prix, proches de leur niveau d’avant la crise en cette fin de semaine.

 

L’indice espagnol IBEX-35 a enregistré la meilleure performance en Europe jusqu’à présent, après que le marché ait réussi à franchir le niveau de 7 500 Pts (38,2% Fibonacci) suite à la sortie de la phase de consolidation horizontale observée récemment. Les prix vont maintenant se diriger vers la prochaine grande résistance technique à 8.000 Pts, avec 7.650. Pts comme premier niveau de support.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades