Date: 10/08/2018

Les marchés d’actions européens dévissent en début de séance, les investisseurs étant victimes d’une indigestion de tensions géopolitiques. Les États-Unis ont ainsi musclé ces derniers jours les sanctions diplomatiques et commerciales envers la Chine, la Russie, la Turquie et l’Iran. L’impact sur les taux de change est patent, le billet vert joue le rôle de devise refuge. L’euro repasse ainsi sous 1,15 dollar. Le yuan chinois et le rouble russe atteignent des plus bas pluriannuels par rapport à l’USD et la livre turque enfonce son plancher historique à plus de 6 TRY pour un dollar.

Inflation et prix à la production

Au niveau économique, la production industrielle a rebondi en juin en France et au Royaume-Uni. Les investisseurs seront également attentifs aux nouveaux prêts en Chine, à l’évolution de l’emploi au Canada (14h30) et surtout à l’indice des prix à la consommation aux États-Unis (14h30).

Forages et rapport WASDE

Sur le marché des matières premières, les métaux reculent, affectés par la hausse du dollar, alors que le baril de Brent se stabilise autour de 72 dollars. La séance sera marquée par le traditionnel rapport hebdomadaire sur les forages pétrolier en Amérique du Nord (19h) ainsi que le rapport WASDE des prévisions de l’administration américaine pour les marchés des denrées agricoles (18h).

 

Cédric Boitte