Date: 07/07/2017

Les taux et l’euro pèsent

Les Bourses européennes demeurent sous tension en raison de la remontée rapide des rendements obligataires en zone euro. Cette hausse des taux stimule par contre la monnaie unique qui s’affiche de nouveau à plus de 1,14 dollar.

Emploi US

Au niveau économique, le recul de la production manufacturière en mai au Royaume-Uni (-0,2%) a déçu avant un discours du gouverneur de la Banque d’Angleterre. Les investisseurs qui seront toutefois surtout attentifs au rapport mensuel sur l’emploi américain attendu cette après-midi (14h30). La version officieuse de l’ADP a plutôt déçu ce jeudi.

Le pétrole poursuit sa glissade

Les matières premières ne profitent pas de la fébrilité du dollar à l’image du pétrole. Le baril de Brent recule à 46 dollars alors que la production de brut continue d’augmenter aux États-Unis, ayant atteint 9,34 millions de barils par jour la semaine dernière, proche des records de la mi-2015. Le rapport hebdomadaire sur les forages pétroliers en Amérique du Nord (19h) pourrait influer sur le cours du baril en fin de séance.

Cédric Boitte