Analyse Marché

Les opérateurs espèrent de nouvelles mesures de relance

FOREX

L’indice du dollar s’est couvert à la baisse en début de journée vendredi, après avoir atteint un plus haut niveau sur deux mois jeudi. Malgré les pertes de ce matin, résultant d’une faible augmentation de l’appétit pour le risque qui a suivi les rapports selon lesquels un paquet fiscal de 2,2 billions de dollars pourrait être voté la semaine prochaine au Congrès américain, la performance à court terme du billet vert devrait rester à la hausse. Avec une reprise économique qui se déroule à un rythme plus lent que prévu, la partisanerie politique à Washington qui empêche la publication d’un plan de relance budgétaire très nécessaire et le refus hier du président Trump de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir, l’incertitude est susceptible, à court terme, de renforcer l’attrait du dollar comme valeur refuge.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

BOURSES EUROPEENNES
La volatilité continue d’augmenter sur les marchés boursiers alors que la semaine touche à sa fin, en particulier en Europe, où la plupart des indices de référence ont connu une ouverture mitigée mais avec de forts mouvements de prix. L’augmentation des infections dues au virus pèse sur le sentiment des marchés, principalement après que la France et le Royaume-Uni ont enregistré de nouveaux chiffres records. Les investisseurs espèrent maintenant que les nouveaux plans de relance gouvernementaux pourront compenser les perspectives économiques négatives apportées par la deuxième vague. Cette situation est particulièrement vraie aux États-Unis, où de nombreux investisseurs, qui attendent désespérément un soutien supplémentaire du gouvernement, craignent de plus en plus qu’un plan de relance de phase 4 ne soit pas mis en place avant 2021, ce qui risquerait d’exercer une forte pression sur les marchés boursiers et le reste de l’économie pour la fin de l’année. Techniquement parlant, la plupart des marchés européens se négocient maintenant à proximité de niveaux de support majeurs qui ont empêché les prix d’enregistrer de nouveaux creux depuis le mois de juin. Bien qu’un rebond sur ces zones reste le scénario le plus probable à court terme, une rupture de ce niveau débloquerait un dangereux risque de baisse en déclenchant une nouvelle tendance baissière à moyen terme après la consolidation estivale.

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades