Analyse Marché

Les mesures de soutient aux US dynamisent l’appétit pour les actifs à risque

FOREX

Après plusieurs jours de faiblesse, la livre a trouvé un soutien au début de la session de mercredi, enregistrant des gains à la fois par rapport à l’euro et au dollar suite à des développements encourageants alors que l’UE et le Royaume-Uni atteignent la dernière ligne droite de leurs longues négociations. Les derniers jours ont été une véritable montagne russe pour la livre sterling, la politique de la corde raide des deux côtés ayant poussé les investisseurs à commencer à fixer les prix en augmentant les chances de ne pas conclure d’accord, ce qui a entraîné des pertes pour la monnaie britannique. Au cours des dernières 24 heures, le scénario a encore changé et la livre sterling a récupéré les pertes de la semaine précédente, car les Britanniques ont retiré les clauses les plus controversées du projet de loi britannique sur le marché intérieur, un geste considéré par beaucoup comme le geste de brandir un rameau d’olivier à Bruxelles et l’indication que le scénario préféré de Londres est toujours d’éviter de quitter les négociations les mains vides.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

L’or se maintient au-dessus du niveau de soutien clé de 1 850 dollars, le prix se consolidant après la récente reprise. Les marchés boursiers européens se sont ouverts dans le vert, renforcés par des nouvelles positives concernant le vaccin à venir, mais cela n’a pas été un élément perturbateur pour l’or, qui ne montre qu’une baisse fractionnée. Dans l’ensemble, ces derniers jours, nous avons constaté une tendance à l’amélioration, la demande des investisseurs s’étant sensiblement redressée, car ils ont misé sur de nouvelles mesures de relance des banques centrales, tant à court qu’à moyen terme. En outre, la faiblesse persistante du dollar américain représente un autre élément de soutien pour le métal jaune.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les marchés européens se sont ouverts en nette hausse, après un nouveau record des indices américains, les investisseurs ayant accueilli favorablement la perspective d’un solide plan de relance aux États-Unis. L’appétit pour le risque est de retour sur la plupart des indices de référence après que la proposition de 916 milliards de dollars du plan de relance du secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin ait compensé les craintes croissantes dues à la hausse des chiffres de Covid-19. Cela a eu un effet immédiat sur les cours des actions partout dans le monde, tandis que les actions européennes ont également bénéficié d’un autre effet de levier haussier: les négociations autour du Brexit. Les investisseurs ont été heureux de constater que le Royaume-Uni a accepté de faire certaines concessions concernant son projet de loi sur le marché intérieur, soulignant la volonté du gouvernement britannique de conclure un accord avec son plus important partenaire commercial, l’UE, ce qui reste rassurant. Toutefois, nous ne sommes pas encore sortis d’affaires, car certaines parties du plan d’aide américain Covid-19 sont toujours en cours de négociation, tandis que les investisseurs attendent d’autres mesures de la BCE demain, alors que l’on s’attend à une plus grande volatilité des marchés.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades