Date: 24/04/2018

Les Bourses européennes entament la séance sur note hésitante malgré les signes d’apaisement des tensions sur les taux. Le rendement du Bon du Trésor américain à 10 ans revient ainsi à 2,96%, 3 points de base sous le pic de la veille. Les investisseurs décortiquent également la nouvelle salve de résultats d’entreprises.

L’indice IFO pèse sur l’euro

Sur le marché des changes, l’euro recule sous 1,22 dollar alors que l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne a de nouveau baissé en avril à 102,1 – au plus bas depuis fin 2012. Aux États-Unis, les marchés réagiront aux résultats d’entreprises (notamment d’Alphabet) ainsi qu’à quels indicateurs : prix des logements (15h), confiance des consommateurs (16h) et ventes de logements neufs (16h).

L’aluminium en baisse, le pétrole déjoue les déclarations iraniennes

Sur le marché des matières premières, l’aluminium accentue ses pertes de la veille alors que Washington a évoqué la possibilité d’un assouplissement des sanctions envers le producteur d’aluminium russe Rusal. Le pétrole poursuit par contre son ascension. Le baril de Brent franchit le cap des 75 dollars pour la première fois depuis novembre 2014 malgré que le ministre iranien du pétrole a déclaré qu’une prolongation de l’accord de réduction de la production ne sera pas nécessaire si le cours du pétrole confirme sa progression.

 

Cédric Boitte