Date: 23/10/2018

Les Bourses européennes rechutent lourdement en début de séance alors que les investisseurs s’inquiètent des tensions tous azimuts : budget italien, Brexit, conflits commerciaux, assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, critiques de Donald Trump à l’égard de la politique de la Fed. A ce contexte géopolitique chahuté s’ajoutent les bilans trimestriels décevants de Renault et Atos.

Discours de banquiers centraux anglo-saxons

Au niveau économique, la séance est rythmée par les discours de banquiers centraux : Andrew Haldane de la Banque d’Angleterre (12h30), Neel Kashkari de la Fed (15h30), Mark Carney de la banque d’Angleterre (17h20) et Raphael Bostic de la Fed (19h30). En termes d’indicateurs, les investisseurs doivent se contenter de l’indice Redbook des ventes au détail (14h55) et de l’indice manufacturier de la Fed de Richmond (16h).

Le pétrole en baisse, les métaux hésitants

La vigueur du dollar pèse sur les matières premières. Le baril de Brent reflue ainsi à 79 dollars avant le rapport officieux sur les stocks hebdomadaires de brut aux États-Unis (22h30). Les métaux peinent à confirmer leur net rebond de ce lundi dans le sillage de mesures de relance l’activité annoncées par les autorités chinoises.

Cédric Boitte

Les informations délivrées ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil en investissement, de la recommandation, ou de la recherche en investissement. Ce support n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et doit donc être considéré comme une communication marketing. Toutes les informations ont été produites par ActivTrades PLC (“AT”). Les informations ne contiennent aucun historique des prix d’AT, ni d’offre ou de sollicitation pour une transaction relative à tout instrument financier. Aucune représentation ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Tout matériel fourni ne tient pas compte de l’objectif d’investissement et de la situation financière de toute personne susceptible de le recevoir. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. AT fournit uniquement un service d’exécution. Par conséquent, toute personne agissant sur la base des informations présentées le fait à ses risques et périls.