Analyse Marché

Les marchés à l’équilibre, la consolidation dure

 

FOREX

Le dollar est de nouveau sur une trajectoire descendante en début de séance mardi, après un intermède technique vendredi et lundi. La demande d’actifs libellés en dollars est en baisse, car l’attrait pour les valeurs refuges diminue en raison de l’aggravation de la crise sanitaire dans certains des États américains les plus peuplés, ainsi que des troubles politiques à Washington, qui bloquent les plans d’un plan de sauvetage économique bien nécessaire

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

OR

Le prix de l’or au comptant est relativement stable autour de 1 970 dollars, car la volatilité a diminué et les lingots restent forts malgré la reprise des stocks observée au cours des dernières 24 heures. Cette situation pourrait être temporaire, car les investisseurs sont à la recherche de nouveaux acteurs sur le marché. Il est clair que le niveau de résistance de 2 000 $ est un seuil fort pour le prix et des volumes importants y sont placés. Toute nouvelle concernant une nouvelle stimulation monétaire de la part de la Réserve fédérale américaine pourrait faire éclater le niveau de résistance de 2 000 $.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

BOURSES EUROPEENNES
Les marchés actions ont ouvert en majorité à la hausse en Europe suite à la forte dynamique haussière de la session de négociation asiatique de ce mardi. Hier, les indices de confiance des directeurs de production rassurants en Europe, suivis par des données positives aux États-Unis, combinés à la baisse des cas de virus dans certains États, ont renforcé le sentiment du marché à l’échelle mondial. En outre, l’appétit actuel pour le risque est également soutenu par de nouveaux espoirs de relance aux États-Unis, le président Trump envisageant de prolonger les allocations de chômage. Même si les constructeurs automobiles et le secteur bancaire sont parmi les plus performants en Europe aujourd’hui, les investisseurs restent très attirés par les actions technologiques suite aux rapports positifs sur les bénéfices de la semaine dernière. Ce secteur pourrait être qualifié de « refuge » pour les actions car il a été l’un des moins touchés par la pandémie de Covid-19, les entreprises du secteur technologique et les services qu’elles offrent restant bien adaptés à une économie de travail à domicile. Toutefois, malgré l’humeur haussière actuelle à très court terme, la plupart des indices de référence devront s’affranchir d’importantes résistances techniques avant de mettre fin à la consolidation, de reprendre leur rallye haussier et d’enregistrer de nouveaux sommets.

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades