Analyse Marché

Les marché reprennent sur une note optimiste

FOREX

En début de semaine, la livre se trouve sur le devant de la scène par rapport aux autres grandes devises. Les gains de la livre sterling par rapport à l’euro et au dollar sont particulièrement significatifs car ils montrent que les marchés rejettent comme un bluff la rhétorique du gouvernement britannique selon laquelle les négociations avec l’UE sont terminées et que la future relation commerciale sera basée sur les termes de l’OMC. Si l’on en croit la position des investisseurs par rapport à la livre sterling, les négociations sont loin d’être terminées et les chances de parvenir à un accord entre les deux parties sont raisonnablement élevées.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le compte à rebours s’écoule rapidement, Brexit et les élections américaines se rapprochant de plus en plus de leur fin (du moins pour les élections américaines). Malgré cela, nous ne constatons pas encore d’aversion au risque sur les marchés, les actions poursuivant le rebond amorcé vendredi. Les lingots ont également entamé la nouvelle semaine en vert, le prix au comptant approchant à nouveau les 1 910 dollars. Une hausse nette au-dessus de 1 925 à 1 930 dollars ouvrirait la voie à de nouveaux rallyes, tandis que le scénario reste pour l’essentiel inchangé jusqu’à présent, la tendance haussière à long terme restant inchangée, tandis qu’à court terme, nous vivons une phase latérale dans la grande fourchette de négociation de 1 850 à 2 070 dollars. Comme mentionné, nous avons quelques niveaux intermédiaires, à 1 930 et 1 970 dollars (résistances) et à 1 885 et 1 872 dollars (soutiens).

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

ACTIONS EUROPÉENNES

Les titres européens ont augmenté ce lundi, tout comme les actions asiatiques et les contrats à terme américains, malgré les données macroéconomiques mitigées de la Chine. Les discussions positives entre les responsables américains sur un « possible » accord de relance avant les élections ont soutenu le sentiment du marché ce matin, mais il n’y a pas que cela. L’accélération du nombre d’infections à Covid-19 a fait que les investisseurs s’attendent à un soutien gouvernemental supplémentaire à court terme et il semble qu’ils en anticipent déjà l’implémentation, la nature du soutien dépendant du vainqueur de la prochaine élection présidentielle. Les investisseurs européens restent concentrés sur le Brexit, avec des développements étonnamment positifs en début de semaine, le Parlement britannique pouvant forcer le Premier ministre Boris Johnson à réécrire ou à reconsidérer son projet de loi sur le marché intérieur. Cela pourrait relancer les discussions avec le bloc de l’UE, qui sont au point mort depuis que les investisseurs ont été déçus de voir Boris Johnson prêt à quitter la table des négociations sans aucun accord. Toutefois, malgré cette bonne humeur initiale, les investisseurs resteront prudents et suivront l’actualité des entreprises à mesure que la saison des bénéfices se poursuivra. Tous les indices de référence européens se négocient à la hausse, les assureurs et le secteur bancaire en tête, le CAC-40 français étant le plus performant, le marché s’approchant désormais des 5 000 points.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades