Analyse Marché

Les investisseurs inquiets sur l’impact à court-moyen terme du Coronavirus sur la Chine, la BoE décide sur ses taux aujourd’hui

FOREX

La livre perd du terrain face au dollar pour la septième session consécutive, s’échangeant à 1,298 $. La faiblesse de la livre sterling s’est développée dans la perspective de la réunion de la Banque d’Angleterre d’aujourd’hui, où une décision sera prise sur l’opportunité de réduire les taux d’intérêt ou non. Le sentiment des investisseurs est divisé, avec environ 45 % qui pensent que la BoE décidera d’une baisse des taux de 25 points de base. Comme cette position est déjà ancrée dans la valeur de la monnaie, si la BoE réduit effectivement les taux, la livre sterling subira davantage de revers et de nouvelles pertes sont à prévoir, tant par rapport au dollar qu’à l’euro.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR  

Les marchés sont à nouveau en rouge et l’or montre des signes de reprise. Le lingot a rebondi à 1 580 $ après le discours de Jerome Powell, la Fed maintenant les taux inchangés, comme prévu. Techniquement, si le prix peut dépasser le sommet atteint il y a trois jours à 1 585 $, nous aurons un autre signal de force, alors que le premier niveau de support est maintenant placé à 1 566 $, suivi par le niveau clé de 1 550 $. La tendance principale reste positive, avec un intérêt important des investisseurs pour les lingots dans cette phase d’incertitude, alors que les marchés tentent de comprendre l’impact réel du coronavirus sur l’économie mondiale.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les actions européennes ont chuté jeudi aux côtés des marchés asiatiques en raison de l’inquiétude croissante concernant l’impact du coronavirus sur la deuxième économie mondiale. Alors que le virus mortel continue de se propager et que le nombre de décès ne cesse d’augmenter, la situation commence à avoir un impact significatif sur les prévisions de croissance des analystes et des économistes pour la Chine, ce qui suscite un sentiment malvenu chez les négociants en bourse. Les investisseurs qui espéraient une Fed plus accommodante hier soir ont été déçus car Jerome Powell a maintenu les taux à leur niveau actuel et a déclaré que l’impact à moyen et long terme du coronavirus sur l’économie américaine était encore difficile à évaluer, ajoutant qu’une réponse directe de la Fed aurait été inappropriée. Le sentiment du marché a également été affecté par les résultats mitigés apportés par les géants de la technologie tels que Facebook, Microsoft et Tesla hier, tandis qu’Unilever et International Paper reportent leurs résultats aujourd’hui. Ailleurs, les investisseurs garderont un œil sur la réunion de la BoE d’aujourd’hui, la dernière avant que le Royaume-Uni ne quitte officiellement l’UE. Cette réunion est susceptible d’accroître la volatilité à l’égard des actifs en livres sterling, car son issue, avec une probabilité de 50 % d’une réduction de 0,75 point de base, reste très incertaine pour les investisseurs. Si l’impact de cette réunion anticipée a déjà eu un effet négatif sur la livre sterling cette semaine, elle pourrait donner un solide coup de fouet mécanique aux actions britanniques. Jusqu’à présent, l’indice FTSE-100 flirte avec le niveau de 7 450 pts après avoir rebondi sur la zone des 7 410 pts. Cependant, le marché devra franchir la zone de résistance à 7 475 pts-7 510 pts pour atteindre les sommets précédents vers 7 700 pts et au-delà.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades