Date: 20/07/2020

FOREX

L’euro enregistre des gains par rapport à toutes les autres grandes monnaies, atteignant un plus haut niveau sur quatre mois par rapport au dollar américain alors que le sommet européen s’apprête à passer en prolongation. Les dirigeants des 27 pays, divisés en deux blocs, chacun défendant des points de vue opposés sur la taille et la forme d’un fonds de relance proposé, ont entamé vendredi des discussions marathon pour décider de l’avenir du paquet. Aucun accord n’a encore été trouvé, mais la prolongation inhabituelle des discussions jusqu’à lundi indique la volonté des deux camps opposés de parvenir à un consensus qui, s’il est saisi, pourrait contribuer à créer des perspectives plus optimistes pour l’euro et l’Union elle-même.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

L’or a recommencé la semaine en vert, le prix au comptant se maintenant résolument au-dessus de 1 800 dollars. Cela confirme l’énorme intérêt des investisseurs pour le métal jaune, alors que la volatilité reste faible.

Le prix est inférieur à 10 dollars par rapport au pic de 9 ans atteint la semaine dernière à 1 818 dollars. Une rupture nette au-dessus de ce niveau pourrait ouvrir la voie à de nouveaux rallyes, alors qu’à ce stade, il n’y a pas de signaux de correction, les investisseurs continuant à acheter de l’or pour couvrir leur portefeuille contre le risque de nouvelles chutes sur les marchés boursiers.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les indices européens ont connu une ouverture mitigée lundi, les secteurs de l’énergie et de la finance pesant sur la plupart des indices de référence alors que les traders se préparent pour une autre semaine chargée. Si l’orientation des actions européennes reste incertaine cette semaine, la volatilité du marché devrait augmenter. En effet, la plupart des investisseurs suivent patiemment les discussions entre les dirigeants européens sur un plan de relance supplémentaire de 750 milliards d’euros. Même si ces nouvelles mesures de relance ne sont peut-être pas encore pleinement intégrées dans les prix, les opérateurs de marché restent assez confiants, ouvrant la possibilité aux de nouveaux sommets pour les marchés européens plus tard dans la semaine. En outre, les décisions des investisseurs en matière d’investissement seront également influencées par une nouvelle série de résultats d’entreprises cette semaine, avec les rapports de Blackstone Group, Microsoft, UBS et Unilever qui se profilent à l’horizon. Toutefois, une pression baissière supplémentaire pourrait également se faire sentir sur les marchés boursiers mondiaux cette semaine, car les cas de coronavirus continuent d’augmenter et la probabilité de nouveaux confinements dans de nombreuses zones reste préoccupante.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades