Analyse Marché

Les indices corrigent le Sell-off de Lundi

FOREX

Le dollar américain se négocie à plat contre les autres principales devises au cours de la première partie de la séance de mardi, après avoir également clôturé la journée de lundi sans aucune variation significative. Le marché des changes est au point mort dans l’attente de la très attendue réunion du FOMC de septembre qui doit commencer plus tard dans la journée. Les marchés seront très attentifs à l’issue de ce sommet, qui devrait donner l’orientation à court et moyen terme du dollar américain. Le calendrier du début de la réduction des achats d’actifs, ainsi que les orientations sur les perspectives de hausse des taux à plus long terme, détermineront la réaction des marchés ; une position plus engagée renforcera le soutien au dollar, tandis que l’hésitation pourrait générer une faiblesse pour le billet vert.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

PÉTROLE

Le WTI est en hausse en ce début de journée de mardi, en raison des inquiétudes croissantes concernant l’offre aux États-Unis, où la production reste faible dans le Golfe du Mexique après le passage de l’ouragan Ida. Ces inquiétudes semblent l’emporter sur d’autres facteurs qui avaient provoqué un fléchissement des prix au cours des sessions précédentes, tels que l’incertitude quant à l’issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale et les craintes que la question de l’Evergrande ne déclenche une crise plus large. Comme la demande de pétrole continue de croître, en partie en raison de l’abandon du gaz, de plus en plus coûteux, et que l’offre reste limitée, il est possible que le prix du baril continue de progresser.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les indices de référence européens ont progressé mardi, effaçant une partie des pertes de la veille, grâce à l’amélioration du sentiment du marché. Même si l’affaire Evergrande a suscité une vague de peur sur le marché, notamment chez les traders qui craignent que les conséquences ne s’étendent à d’autres pays, la plupart des investisseurs semblent désormais confiants dans le fait que la PBoC continuera à apporter son soutien et à injecter des liquidités pour atténuer le risque global. La crise de l’Evergrande n’étant plus le « cygne noir » que certains craignaient, le sentiment du jour s’est amélioré. Les investisseurs ont toujours les yeux tournés vers la Fed, anticipant une nouvelle base pour la réduction de rachat d’actif, qui sera publiée lors de la réunion de cette semaine. Cela explique en partie le mouvement de vente d’hier et pourrait être considéré comme un « message » envoyé par le marché à la Fed : tout retrait de soutien pourrait sérieusement menacer le rallye boursier, surtout à un moment où les données économiques ne sont pas rassurantes (dette par rapport au PIB, inflation). Pendant ce temps, l’euro évolue latéralement tandis que les marchés de la dette européenne ont légèrement baissé, ce qui constitue une configuration intéressante pour les actions. Le DAX-30 enregistre un solide rebond sur la zone des 15 000 pts, avec un objectif à 15 515 pts désormais en vue.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades