Analyse Marché

Les bonnes nouvelles sur plusieurs fronts galvanisent l’appétit des investisseurs pour le risque

FOREX

La livre sterling s’est fortement renforcée par rapport au dollar et à l’euro en début de journée lundi, car les investisseurs estiment que les chances de parvenir à un accord entre le Royaume-Uni et l’UE sont de plus en plus grandes. Alors que les négociateurs s’efforcent toujours de concilier des points de vue opposés sur la pêche et les questions juridiques, il semble de plus en plus probable que les deux parties soient déterminées à parvenir à un accord, comme l’illustre la déclaration faite dimanche par le Chancelier de l’Échiquier, Rishi Sunak, qui s’est dit confiant dans la conclusion prochaine d’un accord commercial avec l’UE.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

PÉTROLE

Les actions ont commencé la semaine dans le vert en début de session. Dans ce scénario « d’appétit pour le risque » le prix du pétrole étend ses gains. Les investisseurs parient sur l’efficacité du vaccin et, avec lui, sur un ralentissement du nombre de cas de coronavirus en quelques mois. Ces attentes – qui devront bien sûr être confirmées plus tard cet hiver – s’ajoutent à l’attente que l’OPEP+ renouvelle ses réductions actuelles en décembre. En outre, les stocks de pétrole brut aux États-Unis ralentissent. Tous ces éléments soutiennent le pétrole, le WTI testant désormais 43 dollars, tandis que le Brent a bondi au-dessus de 45 dollars et a poursuivi sa remontée à 46 dollars pour se rapprocher du pic atteint fin août.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

ACTIONS EUROPÉENNES

La position de négociation « risquée » sur les marchés boursiers se poursuit en cette dernière semaine de novembre. Les investisseurs, encouragés par l’enthousiasme suscité par la mise au point de vaccins efficaces, par les signes de reprise de l’économie mondiale et par les spéculations concernant les politiques monétaires accommodantes à venir de la part de la FED, ont fait grimper les cours des actions lundi.

Techniquement parlant, les configurations commencent à devenir vraiment intéressantes sur les actifs de l’UE, car la plupart des indices de référence s’attaquent à des résistances clés, les seules avant une probable accélération des cours dans le cadre d’une reprise de la tendance de fond haussière. L’indice Stoxx-50 défie le niveau des 3 500 pts où un franchissement pourrait ouvrir la voie à 3 610 pts à très court terme, tandis que l’indicateur DMI montre déjà une pression d’achat croissante dans le cadre d’une action directionnelle des prix de plus en plus claire : les acheteurs semblent être de retour. Cependant, une défaillance en dessous du niveau de 3 500 pts pourrait renvoyer le marché à 3 440 pts, 3 400 pts et même 3 355 pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades