Date: 19/06/2018

Bourses européennes accentuent leurs pertes de la veille, toujours pénalisées les tensions entre les États-Unis et la Chine alors que Donald Trump a proféré de nouvelles menaces. Le Président américain a demandé à son Secrétaire au Commerce d’identifier une nouvelle liste de 200 milliards de dollars d’importations à taxer à 10%. Les valeurs refuge en profitent, l’or et les obligations souveraines progressant, ce qui fait rechuter les taux de référence.

Agenda à priori léger

Au niveau économique, il est de nouveau question de discours de banquiers centraux ce mardi avec la Président de la BCE Mario Draghi (10h), l’économiste en chef de la BCE Peter Praet (10h30 et 13h) et James Bullard de la Réserve fédérale américaine (13h). Des interventions qui peuvent s’avérer autant marquantes que transparentes. Rayon indicateurs, le principal chiffre du jour concerne les permis de construire aux États-Unis (14h30).

Le cuivre chute, le pétrole se stabilise

La menace de guerre commerciale pèse sur les matières premières. La livre de cuivre a ainsi chuté de 8% depuis le début de la semaine dernière à 3,06 dollars. Le baril de Brent se stabilise autour de 75 dollars après les montagnes russes de ce lundi. La publication du rapport officieux sur les stocks hebdomadaires de brut aux États-Unis ce soir (22h30) passera probablement au second plan derrière les spéculations entourant la réunion de l’OPEP de vendredi.

Cédric Boitte