Analyse Marché

le COVID-19 de retour en Allemagne et aux US, les marchés décrochent…

FOREX

Après une semaine qui a clairement commencé par un appétit de risque, mercredi offre une note plus prudente avec le dollar refuge qui reprend le rôle de protagoniste. Lundi et mardi, les investisseurs ont choisi de regarder le bon côté d’une situation peu claire, en se concentrant sur l’assouplissement progressif des mesures d’immobilisation dans le monde entier. Cependant, alors que le soleil se lève mercredi, il est impossible d’ignorer le nombre croissant de nouveaux cas de virus dans le monde. On craint que le scénario idéal d’une reprise économique rapide ne soit menacé par une résurgence du virus, ce qui limite l’optimisme des investisseurs et offre un soutien au dollar.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix au comptant de l’or a atteint un nouveau record de 7 ½ ans, dépassant les 1 770 dollars. Le récent rallye des actions n’a pas suffi à apaiser l’appétit des investisseurs pour les lingots d’or. En fait, le rallye a suscité une nouvelle demande d’investissement pour l’or, car un nombre croissant de négociants considèrent que les gains continus sur les actions sont fragiles et non durables. C’est pourquoi, que les actions soient en vert ou en rouge un jour donné, les investisseurs achètent des lingots d’or.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les marchés des actions ont ouvert légèrement à la baisse mercredi, après une séance de négociation mitigée en Asie où les actions ont dérivé à Tokyo mais ont progressé à Séoul après que Kim Jong Un ait suspendu ses actions militaires contre le Sud. Les investisseurs tempèrent l’enthousiasme et l’appétit pour le risque qu’ils ont eu jusqu’à présent cette semaine au milieu de nouvelles flambées de cas de coronavirus dans des points chauds comme l’Allemagne ainsi que le sud et le sud-ouest des États-Unis. Toutefois, les données macroéconomiques rassurantes actuelles, tant en Europe qu’aux États-Unis, indiquent que les mesures de relance fonctionnent bien et fournissent une protection supplémentaire contre tout nouveau risque de baisse que pourrait déclencher une deuxième vague de COVID-19. Cela étant dit, il est toujours possible que les investisseurs réduisent leur exposition aux secteurs les plus touchés par le virus, tels que les voyages et les loisirs ainsi que le pétrole et le gaz à court et moyen terme si les nouveaux cas continuent de s’accumuler.

Le FTSE-MIB de Milan est le seul indice encore positif en zone euro, le marché se traitant à plus de 19 600 pts. Le prix continue de suivre dans sa consolidation horizontale entre 19 580 et 19 800 points sans alerte baissière en vue. Un franchissement de la zone des 19 800 pts est nécessaire pour ouvrir la porte à un rallye prolongé vers 20 000 pts, ce qui est un niveau psychologique et technique important.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades