Analyse Marché

Le Coronavirus Chinois sème la panique sur les marchés – Commentaire de marché du 23-Jan 2020

FOREX

Sur les marchés des changes, le principal sujet de préoccupation est la peur, car le virus qui provoque la panique dans la ville chinoise de Wuhan pourrait provoquer une pandémie mondiale dont les proportions sont encore inconnues. Alors que les gros titres dans le monde entier se concentrent sur l’interdiction de voyager pour les résidents de Wuhan, le yen japonais, la monnaie refuge par excellence, continue de gagner du terrain par rapport à l’euro et au dollar, avec une hausse de plus de 0,6 % au cours des trois dernières sessions (voir le graphique ci-joint). L’Organisation mondiale de la santé décidera plus tard dans la journée s’il convient de déclarer une urgence sanitaire mondiale. Si tel est le cas, les avoirs de refuge seront davantage exposés au risque de hausse et il faut s’attendre à de nouveaux gains en yens.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or continue de danser juste au-dessus du niveau de soutien de 1 550 $, car les investisseurs attendent d’autres acteurs du marché. À ce stade, la grippe virale en provenance de Chine n’a pas d’impact important sur les lingots. D’un point de vue technique, le défi entre la faiblesse observée à court terme – qui est principalement due à la force du dollar américain et au risque général sur le scénario des marchés – et la tendance haussière de ces derniers mois se poursuit.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


PÉTROLE 

Malgré le risque général sur le scénario, le prix du pétrole a subi hier une chute massive. Techniquement, le prix a perdu le niveau de soutien de 58 $, baissant encore de 3 %. La tendance à court terme reste faible, surtout après le rapport de l’API, qui a montré une augmentation des stocks, tandis que la grippe chinoise suscite des inquiétudes quant à la possibilité d’une baisse de la demande.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS UE

Les actions européennes ont décliné jeudi suite au ton vraiment baissier donné par les actions asiatiques dans la nuit, en particulier en Chine où l’indice CSI-300 a connu sa plus forte baisse depuis des décennies. L’aversion au risque s’est construite sur la crainte que le coronavirus mortel de Wuhan ne se propage à d’autres pays et, plus inquiétant encore, n’affecte les détaillants et la croissance économique par extension. Jusqu’à présent, l’indice Stoxx-600 est tiré vers le bas par les actions minières dans l’attente des données sur les stocks de pétrole brut américains aujourd’hui, ce qui pourrait provoquer une hausse de la volatilité intrajournalière sur les matières premières et d’autres actifs en dollars. En outre, les investisseurs attendent également le discours de Christine Lagarde, la BCE décidera des taux plus tard dans la journée. La traditionnelle conférence de presse qui suit cette décision devrait fournir aux investisseurs davantage d’indications sur la politique monétaire de la banque et sur les éventuelles autres mesures accommodantes à venir. L’indice DAX-30 est le moins performant jusqu’à présent, les prix ayant glissé vers 13 450 pts après la rupture du niveau de 13 465 pts. Le marché est maintenant susceptible de prolonger le mouvement correctif actuel en dessous de 13 400 pts, car la moyenne mobile exponentielle de 55 s’inverse à la suite d’un croisement baissier.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades