Analyse Marché

Le calme avant la tempête ?

FOREX

Les marchés des changes sont calmes ce mardi matin, les investisseurs se tournant vers les États-Unis à l’approche de la date limite pour la conclusion d’un accord sur un plan de relance économique entre les démocrates et les républicains. Le calcul est simple : si un accord n’est pas trouvé aujourd’hui, le déploiement de l’aide indispensable sera probablement retardé jusqu’après les élections du 3 novembre. Avec une deuxième vague du coronavirus qui se propage en Europe, un tel scénario serait susceptible de pénaliser les actifs à risque comme l’euro tout en augmentant l’attrait du dollar comme valeur refuge. L’absence actuelle de mouvement dans les échanges de devises pourrait être le calme avant la tempête, les investisseurs gardant un œil attentif sur les discussions prévues plus tard entre la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. Une plus grande volatilité devrait être attendue vers la fin de la journée.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Ces derniers jours, les lingots n’ont pas été très volatils, les investisseurs attendant de nouveaux moteurs de marché. Seule une nette hausse au-dessus de 1 930 dollars donnerait une nouvelle force au prix, alors que bien que la tendance haussière semble être en pause, elle n’est certainement pas encore morte. Nous aurons un signal de faiblesse en dessous de 1 880 $, alors que le niveau de soutien – et la première zone de danger – pour l’or se situe entre 1 850 et 1 860 $, ce qui est le plus bas atteint à la fin du mois de septembre. De même, en l’absence de nouvelles mesures de relance, le prix pourrait rester dans cette phase latérale majeure pendant encore un certain temps.

Il peut sembler étrange de parler d’une phase latérale avec des frontières aussi éloignées (il y a plus de 200 dollars entre le creux de septembre à 1 860 dollars et le pic d’août à 2 070 dollars), mais ce n’est que la conséquence de la volatilité accrue que nous avons constatée sur tous les actifs en 2020. De plus, comme nous l’avons déjà mentionné, il existe des niveaux de résistance intermédiaires importants à 1 930 et 1 970 dollars, alors que 1 885 et 1 872 dollars sont les premières zones de soutien.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades