Analyse Marché

L’appétit pour les actif à risque en hausse après la FED

FOREX

Le dollar américain est en baisse d’un quart de pour cent dans les échanges de jeudi, annulant presque tous les gains de la session précédente, alors que les investisseurs traitent les résultats de la réunion d’hier du FOMC de la Réserve fédérale et la déclaration de son président, Jerome Powell, à la fin de la réunion. Dans un premier temps, le dollar a trouvé du soutien et a atteint son plus haut niveau depuis le début du mois, après que M. Powell a déclaré que le début de la réduction progressive des taux d’intérêt n’était plus très loin. Cependant, le président de la Fed n’a pas donné d’indication solide sur le moment où nous pouvons nous attendre au début de la réduction des achats d’actifs, ce qui a permis de laisser une certaine marge de manœuvre à la banque centrale. Une fois la poussière retombée, les gains du dollar ont été plafonnés par cette « clause de sortie », dans ce qui a été un autre grand effort de la banque centrale américaine pour ne pas effrayer les marchés, tout en accommodant les points de vue de ceux qui défendent le resserrement des politiques.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

PÉTROLE

Le WTI a continué d’étendre ses gains en début de séance jeudi, alors qu’un lent retour à des niveaux de production normaux dans le Golfe du Mexique, à la suite de l’ouragan Ida, et une demande croissante ont provoqué une baisse plus importante que prévu des stocks de brut américains. Le prix du baril est également soutenu par une amélioration de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers mondiaux, à la suite de l’apaisement des tensions concernant l’éventuel défaut de paiement des intérêts de la dette par Evergrande, l’entreprise de construction chinoise dont certains craignaient qu’elle puisse être à l’origine du « Lehman Brothers » de la Chine.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades

 

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions ont progressé en Europe jeudi, prolongeant les gains enregistrés à la fin de la séance américaine d’hier, les investisseurs ayant accueilli favorablement la dernière déclaration de la Fed. Jerome Powell a confirmé que la réduction de rachat d’actif est en route et qu’elle commencera plus tôt que prévu. La Fed a ajouté qu’elle n’aurait pas besoin « d’un très bon rapport sur l’emploi pour aller de l’avant avec l’assouplissement quantitatif », ce qui peut être considéré comme un message au marché que la fête va finalement prendre fin, mentionnant le mois de novembre comme un moment potentiellement propice pour réduire les achats d’actifs. Cependant, le marché n’a pas cru à la rumeur d’une réduction potentielle à venir, mais a préféré s’en tenir à la réalité de l’environnement actuel extrêmement accommodant qui restera pour un certain temps au moins. Cette annonce de la Fed combinée à un plus grand optimisme sur le dossier Evergrande, grâce à une nouvelle injection de liquidités de la PBoC, met finalement fin à la volatilité exacerbée du marché de cette semaine, les prix enregistrant des tendances plus directionnelles.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades