Date: 13/11/2017

Les Bourses européennes ne parviennent pas à rebondir en début de séance après le recul de la semaine dernière. Le sort de la réforme fiscale aux États-Unis demeure indécis alors que les rapports trimestriels d’entreprises sont assez mitigés sur le Vieux-Continent à l’image d’EDF qui a revu ses objectifs 2018 à la baisse.

Rapport de l’OPEP et QE japonais

Au niveau économique, la croissance des prêts et de la masse monétaire a ralenti plus fortement qu’attendu en octobre en Chine. Les principaux rendez-vous de la séance sont le rapport mensuel de l’OPEP, un discours du gouverneur de la Banque du Japon (18h45) et le solde du budget fédéral américain (20h).

Theresa May et la livre sous pression

Sur le marché des changes, la livre sterling recule alors que quarante députés conservateurs sont prêts à demander la mise à l’écart de Theresa May selon le Sunday Times. Il ne manquerait ainsi plus que 8 signatures pour déclencher la procédure de mise en minorité de la Première Ministre britannique.

Cédric Boitte