Date: 23/07/2018

Les Bourses européennes se tassent en début de séance toujours pénalisées par Donald Trump. Le Président américain a menacé de taxer pour 500 milliards de dollars d’importations chinoises et a exprimé son mécontentement face à la vigueur du dollar et au resserrement monétaire de la Réserve fédérale.

Agenda léger

Au niveau économique, la séance s’annonce assez calme avec les ventes de logements anciens aux États-Unis (16h) comme principal rendez-vous. La livre sterling pourrait également réagir à un discours de Ben Broadbent (19h), membre de la Banque d’Angleterre.

Baisse du dollar, stabilisation des matières premières

Le dollar US continue de faiblir dans le sillage des interventions de Donald Trump. Un recul du billet vert qui permet de freiner le recul des matières premières. Le baril de Brent se maintient ainsi à plus de 73 dollars alors que l’avertissement du G20 concernant la menace du protectionnisme sur la croissance était largement attendu. La livre de cuivre se stabilise à 2,75 dollars après avoir atteint un plus bas en un an à la fin de la semaine dernière.

Cédric Boitte