Date: 24/10/2017

La France rassure, l’Allemagne inquiète

Toujours pas d’orientation clair sur les bourses européennes ce mardi matin. Les investisseurs sont tiraillés entre une nouvelle accélération inattendue des indicateurs d’activité PMI en France et un ralentissement plus marqué que prévu en Allemagne. Dans l’ensemble de la zone euro, l’indicateur PMI composite est ressorti inférieure aux attentes à 55,9 selon les chiffres préliminaires d’octobre.

Activité, réforme fiscale et présidence de la Fed

Cette après-midi, les investisseurs seront aux enquêtes PMI aux États-Unis (15h45) ainsi qu’aux indicateurs d’activité de la Fed de Richmond (16h). Toute nouvelle concernant la réforme fiscale de aux États-Unis ou le nom du successeur de Janet Yellen, Donald Trump devant nommer son candidat au plus tard début novembre, est également susceptible d’influencer largement les marchés.

Le kiwi en baisse, le yuan solide

Sur le marché des changes, la parité euro-dollar se stabilise. Le dollar néo-zélandais chute par contre alors que la nouvelle Première Ministre a affirmé vouloir réformer la banque centrale. Le yuan est par contre solide alors que le 19e Congrès du parti communiste chinois a consolidé l’emprise de Xi Jinping sur la deuxième économie mondiale.

 

Cédric Boitte