Date: 22/03/2018

Les Bourses européennes reculent au lendemain de verdict de la Réserve fédérale américaine. Cette dernière a comme attendu relevé son taux directeur de 0,25% et a durci le ton mais sans réellement trancher. Elle a en effet maintenu la prévision de 3 hausses de taux en 2018 et a reporté l’accélération de la hausse du loyer de l’argent à 2019. Un verdict sans réelle tendance qui laisse les investisseurs sur leur faim.

Recul de l’activité en zone euro

Au niveau économique, le ralentissement de la croissance tend à se confirmer en zone euro selon les résultats préliminaires des enquêtes PMI de mars. L’indicateur composite a ainsi baissé à 55,3, au plus bas depuis janvier 2017. L’indice IFO du climat des affaires en Allemagne et les ventes au détail au Royaume-Uni ont par contre dépassé les attentes. Aux États-Unis, les indicateurs PMI préliminaires sont attendus cette après-midi (14h45).

La livre et le dollar à tenir à l’œil

Les cambistes surveilleront également la livre dans la perspective de la réunion de la Banque d’Angleterre (13h). Le dollar US pourrait également montrer certains signes de tension alors Donald Trump devrait annoncer de nouvelles mesures douanières ce vendredi.

 

Cédric Boitte