Date: 15/06/2017

Les Bourses européennes chutent en début de séance, plombées par la Réserve fédérale américaine qui a comme attendu relevé ses taux directeurs de 0,25% mais a surtout précisé ses intentions en matière de réduction de la taille de son bilan. La Fed compte débuter dès cette année (possiblement dès septembre) par des retraits mensuels de 10 milliards USD qui augmenteront de 10 milliards USD tous les 3 mois jusqu’à atteindre 50 milliards USD par mois. La Fed accélérerait donc la cadence en 2018 quand la Banque centrale européenne devrait pour sa part mettre fin à ses rachats (fin du programme prévue actuellement fin 2017).

Trump à nouveau sur la sellette

La tendance est également plombée par des informations de presse concernant Donald Trump. Ce dernier ferait l’objet d’une enquête pour entrave présumée à la justice par le procureur spécial Robert Mueller selon le Washington Post, ce qui pourrait servir de motif à une procédure de destitution.

Banque d’Angleterre et indicateurs

Sur le marché des changes, la livre sterling est stable avant le verdict de la Banque d’Angleterre (13h). Les investisseurs réagiront également à la balance commerciale de la zone euro (11h) ainsi qu’à l’indicateur manufacturier (14h30) et la production industrielle (15h15) aux États-Unis.

Cédric Boitte