Date: 16/06/2020

FOREX

Le dollar reste sous pression en ce début de mardi et les monnaies liées au risque, comme l’euro, sont sur le devant de la scène, suite à la nouvelle démonstration de la Fed, lundi, d’être prête à faire tout ce qu’il faut pour assurer la stabilité économique. Après avoir vacillé à la fin de la semaine dernière et malgré les inquiétudes croissantes concernant une éventuelle seconde vague de la pandémie, le sentiment de risque prend à nouveau le dessus, soutenu par le filet de sécurité de la Réserve fédérale.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Après une nouvelle baisse à 1 700 dollars, le prix de l’or au comptant a de nouveau réussi à remonter à 1 730 dollars. Cela montre la résistance des lingots dans le scénario incertain actuel. Chaque fois que le prix baisse, il semble que les investisseurs y voient une opportunité d’achat plus qu’une opportunité de vente. Malgré la reprise des marchés boursiers observée en avril et mai, l’appétit pour les lingots d’or reste important.

Techniquement, une nouvelle baisse en dessous de 1 700 dollars dénoterait une faiblesse, alors qu’un premier signal négatif n’arrivera qu’en dessous de 1 675 dollars. À l’inverse, une percée nette en dessous de 1 740 dollars peut ouvrir la voie à de nouveaux rallyes vers le plus haut niveau de l’année à 1 765 dollars.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

ACTIONS EUROPÉENNES

Les actions européennes se sont échangées à un niveau nettement plus élevé mardi, avec des gains similaires sur les actions asiatiques et les contrats à terme américains sur le S&P 500. Cette tendance haussière s’est affirmée au cours de la session américaine d’hier, lorsque la Fed et Washington ont tenté de rassurer les investisseurs face à l’augmentation du nombre d’infection. Alors que la Fed commencera à acheter des obligations d’entreprises mardi, Washington a dévoilé un plan de dépenses d’infrastructure de 1 000 milliards de dollars, visant à fournir un soutien supplémentaire à l’économie, ce qui a donné un coup de fouet immédiat au sentiment du marché. Actuellement, l’appétit pour le risque est principalement alimenté par deux leviers puissants mais opposés : la crainte d’une seconde vague de virus et l’ensemble des mesures fiscales et monétaires mises en place par les gouvernements pour soutenir la croissance. De ce fait, il y a de fortes chances que les données macroéconomiques, comme les ventes au détail américaines d’aujourd’hui, soient éclipsées par ces deux moteurs à court terme,  les opérateurs ayant une question en tête : les mesures de relance suffiront-elles à compenser l’impact d’une éventuelle seconde vague sur nos économies ?

Techniquement, l’indice DAX-30 n’a pas réussi à franchir sa double résistance près de 12 320 pts et revient maintenant proche de son cours d’ouverture. Cependant, le marché reste bien soutenu par la zone à 12 150 pts même si un retour vers 12 075 pts reste possible aujourd’hui. Une hausse au-dessus de 12 320 pts pourrait faire monter le marché vers 12 500 pts et 12 735 pts par extension.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades