Analyse Marché

La dispute présidentielle aux USA perturbe les marchés

ÉLECTION US

La grande victoire annoncée de Biden n’est pas arrivée, et nous nous attendons maintenant à une victoire étroite pour l’un ou l’autre des candidats. Il pourrait falloir des jours, voire des semaines, pour obtenir un résultat officiel à l’issue des élections américaines. Dans de nombreux États, les votes portant le cachet du jour de l’élection sont également valables s’ils sont reçus quelques jours après le jour de l’élection, à condition qu’ils aient été postés à temps. Les jours suivants risquent de s’avérer très chaotiques. L’incertitude n’est pas le scénario souhaité par les investisseurs et les contrats à terme américains ont d’abord viré au rouge avant d’effacer la plupart de ces pertes.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

LE DOLLAR ET L’OR

Nous avons vu le dollar se renforcer et cela a déclenché des ventes sur la majorité des matières premières, y compris l’or et l’argent. Les investisseurs sont en mode « hors risque », mais ils n’achètent pas encore d’or. Ils recherchent la clarté avant de prendre des positions, en essayant de prévoir quel sera le prochain mouvement majeur pour les lingots d’or.

En effet, le prix de l’or au comptant – après avoir dépassé les 1 900 dollars – est à nouveau tombé à 1 890 dollars. Techniquement, nous sommes toujours dans la même fourchette de négociation latérale des trois derniers mois, entre 1 850 et 2 070 dollars. Si nous faisons un zoom sur les dernières semaines, nous avons une première résistance placée à 1 910 $, suivie d’une autre à 1 930 $. La zone de soutien clé de 1 850 à 1 860 dollars reste cruciale pour maintenir l’or dans cette tendance latérale.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades


BOURSES EUROPEENNES
Les marchés européens se sont ouverts dans le rouge ce matin, aux côtés des contrats à terme américains, alors que l’appétit des investisseurs pour le risque est ébranlé par les résultats serrés de l’élection présidentielle américaine. C’est le pire scénario pour les investisseurs car la bataille serrée entre les deux candidats risque de conduire à des résultats contestés, Donald Trump ayant déjà déclaré qu’il irait devant la Cour suprême en cas de victoire de Biden, ainsi qu’un président moins légitime. En outre, les investisseurs s’attendent à ce que l’incertitude actuelle pèse sur les marchés pendant un certain temps, peut-être des jours, car de nombreux États doivent encore compter les votes envoyés par courrier avant le jour de l’élection. Enfin, d’autres moteurs de marché puissants continueront à ajouter à l’incertitude actuelle sur les marchés, avec une série de données américaines qui doivent être publiées aujourd’hui avant la décision politique de demain de la Fed et le PFN américain de vendredi. Cela étant dit, aucune tendance directionnelle claire n’est attendue pour la fin de la semaine, mais ces principaux moteurs sont susceptibles d’exacerber la volatilité du marché à très court terme.

Pierre Veyret – Analyste TechniqueActivTrades