Date: 14/06/2017

Les Bourses européennes confirment leur regain de forme à la faveur notamment d’indicateurs économiques favorables en Chine. La croissance annuelle de la production industrielle (6,5%) et des ventes au détail (10,7%) ont dépassé les attentes en mai, éclipsant le ralentissement plus marqué qu’attendu des investissements (8,6%).

Indicateurs en série avant la Fed

Le point d’orgue de la journée sera toutefois le verdict de la Réserve fédérale américaine (20h) qui sera suivi d’une conférence de presse de sa Présidente Janet Yellen (20h30). Les marchés parient très largement sur une hausse de taux de 0,25% mais seront surtout attentifs aux commentaires concernant l’allégement de son vaste portefeuille d’obligations. La Fed éclipse les indicateurs attendus ce jour comme l’évolution des salaires au Royaume-Uni (10h30), la production industrielle en zone euro (11h) ainsi que l’inflation et les ventes au détail aux États-Unis (14h30).

Le pétrole fragilisé

Sur le marché des matières premières, le baril de Brent reflue à 48 dollars sur fond de hausse de la production de pétrole au sein de l’OPEP en mai et d’accroissement des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière selon les données officieuses de l’API. Le rapport officiel sur les inventaires et la production de produits pétroliers aux États-Unis est attendu cette après-midi (16h30).

Cédric Boitte