Date: 04/09/2017

Les Bourses européennes reculent en début de séance, affectées par le regain de tensions géopolitiques durant le week-end après un nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord et une réponse particulièrement ferme de Washington qui n’a pas exclu une opération militaire massive.

Wall Street fermé

La fermeture de Wall Street à l’occasion de la fête du Travail aux États-Unis aura inévitablement un impact sur les volumes d’échange. D’autant plus que l’agenda économique du jour s’avère extrêmement limité. Le principal rendez-vous est ainsi la publication de l’indicateur d’activité dans la construction au Royaume-Uni qui a affiché un ralentissement inattendu.

L’or en hausse, les taux en baisse

Les valeurs refuge ont le vent en poupe. L’once d’or gagne ainsi près d’un pour cent à 1340 dollars. Les obligations souveraines sont également plébiscitées, ce qui pèse mécaniquement sur les rendements. Le Bund à 10 ans affiche ainsi un rendement de 0,36%, proche des plus bas depuis juin.

Cédric Boitte