Analyse Marché

La baisse de la volatilité rassure les investisseurs

FOREX

La livre gagne du terrain par rapport à l’euro au cours des échanges de mercredi matin, ce qui est maintenant le troisième jour consécutif de pertes pour la monnaie unique. Le succès du lancement du vaccin britannique, surtout si on le compare à un processus européen maladroit qui n’a pas donné de résultats satisfaisants jusqu’à présent, fait craindre que le retour à la normale de la zone euro prenne plus de temps que certains ne l’avaient prédit et justifie un plus grand optimisme quant à la rapidité de la reprise post-pandémique britannique. La livre sterling trouve un soutien, avec la perspective que le « no-deal Brexit » ne pèse plus sur la monnaie et une probabilité plus faible que la BoE introduise de nouvelles réductions des taux d’intérêt, ce qui pourrait entraîner de nouveaux gains par rapport à l’euro.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR ET ARGENT

Les indices ont clôturé les séances de négociation d’hier en vert et ont commencé ce matin de la même manière, avec le risque de voir le sentiment dominant persister. De plus, le billet vert se renforce et l’EUR/USD se rapproche de 1,20. En conséquence, les investisseurs ne sont pas enclins à augmenter leur position sur l’or et le lingot a baissé à 1 835 $. Les dernières heures ont montré peu de volatilité, après qu’une tentative de remontée à 1 850 $ ait été stoppée.

Pendant ce temps, l’histoire de l’argent semble se réduire à un accident temporaire. En effet, le métal gris a fait un bond en début de séance lundi au-dessus de 30 dollars, avant de chuter brutalement hier. Comme nous l’avions prédit, déplacer l’argent est beaucoup plus compliqué que de manipuler une petite crypte ou un seul titre et la hausse rapide a été en grande partie absorbée par les marchés.

Après l’effondrement d’hier, l’argent reprend son souffle et se consolide, mais il est difficile d’envisager des mouvements futurs pour le métal gris, seuls et non en conjonction avec d’autres métaux en train de se redresser ou du moins avec un soutien fondamental.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

BOURSES EUROPÉENNES

La tendance haussière d’hier s’est poursuivie mercredi pour les actions asiatiques et européennes, la plupart des indices de référence étant en hausse dans un vent de soulagement apporté par la diminution de la volatilité du marché. Les actions européennes se sont échangées à la hausse de Londres à Francfort, principalement en raison de l’euphorie continue envers les actions technologiques, surtout après qu’Amazon et Alphabet aient dépassé les estimations de revenus hier. D’une manière générale, l’optimisme, alimenté par les progrès de la relance, le déploiement des vaccins et l’atténuation de la frénésie d’achat sur la GME et l’AMC, rassure les investisseurs boursiers du monde entier. Toutefois, d’ici la fin de la semaine, la situation pourrait changer, comme en témoigne la série de nouvelles macroéconomiques importantes, notamment les rapports de l’EIA sur le pétrole brut, la décision de la BoE sur les taux d’intérêt et le PFN américain de vendredi. La meilleure performance d’aujourd’hui vient de Milan où l’indice FTSE-MIB se négocie bien au-dessus de 22 130 pts. Cependant, le marché devra opposer une forte résistance à 22 735 pts pour débloquer les objectifs de hausse à 22 900 pts dans un premier temps, puis à 23 185 pts.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades