Date: 19/06/2017

Les Bourses européennes évoluent en nette hausse en début de séance, les investisseurs se montrant confiants pour le lancement des négociations du Brexit. La confirmation de la victoire de La République en marche aux élections législatives en France rassure également les marchés et soutient l’euro. La monnaie unique s’affiche ainsi à 1,12 dollar.

Agenda économique limité

Au niveau économique, la séance s’annonce assez calme avec comme principaux rendez-vous, les discours du vice-président de la Fed William Dudley (14h) et du président de la Bundesbank Jens Weidmann (17h). À noter que l’actualité économique restera globalement assez limitée jusqu’à la fin du mois.

Toujours trop de pétrole

Sur le marché des matières premières, la tendance est globalement positive à l’exception notable du pétrole. Le baril de Brent recule à 47 dollars alors que le nombre de forage pétroliers a augmenté pour la 22e semaine consécutive aux États-Unis, un record. La perspective d’une reprise de la production en Libye (qui n’est pas incluse dans l’accord de réduction de production de l’OPEP) remet également le rééquilibrage du marché pétrolier mondial en doute.

Cédric Boitte