Date: 03/07/2020

FOREX

L’euro et le dollar restent à peu près au même niveau qu’au début de la semaine, juste au-dessus du niveau de 1,12. Tout au long de la semaine, il y a eu un certain mouvement, le billet vert ayant augmenté dans les moments de plus grande appréhension et la monnaie unique ayant trouvé un soutien chaque fois que le risque a prévalu. La performance de la paire reflète l’humeur des marchés, qui ont été indécis avec des raisons d’optimisme et de prudence. D’une part, l’activité économique donne des signes de reprise qui pourraient être plus rapides que certains ne l’avaient prévu – comme l’illustrent les chiffres de l’emploi aux États-Unis, meilleurs que prévu, publiés hier – il est également vrai qu’une recrudescence du nombre d’infections par des coronavirus laisse entrevoir la possibilité d’une deuxième vague qui entraverait la vitesse de la reprise.

Ricardo Evangelista – Analyste Senior, ActivTrades


OR

Le prix de l’or a relativement vite absorbé la petite vente de mercredi, se redressant en quelques heures et se stabilisant au-dessus de 1 770 dollars. On ne s’attend pas à de grands mouvements de marché aujourd’hui, après que les données sur les salaires non agricoles aux États-Unis aient été avancées à jeudi, avant le week-end de la fête de l’indépendance. La volatilité de l’or a de nouveau diminué et les prix semblent se maintenir aux niveaux actuels mais ne sont pas encore prêts pour une forte attaque dans la zone des 1 800 dollars. Techniquement, nous pouvons trouver une première résistance à 1.7890 $, sur le sommet atteint il y a deux jours, alors que 1.765 $ est maintenant devenu une zone de soutien pour le prix au comptant.

Carlo Alberto De Casa – Chef analyste, ActivTrades

 

EUROPEAN STOCKS

Les marchés des actions ont été stables en Europe en cette fin de la semaine, les indices consolidant les gains enregistrés lors de la séance haussière de jeudi, suite au rapport sur l’emploi américain bien plus élevé que prévu, tandis que les États-Unis restent fermés en raison du jour de l’indépendence. Le récent lot de données macroéconomiques solides provenant de différentes zones (NFP américain, production industrielle chinoise, PMI de l’UE) ainsi que les résultats encourageants des essais d’un vaccin contre le coronavirus, ont complètement compensé les craintes d’une seconde vague, malgré les chiffres records d’infection dans certaines régions. Toutefois, avec la perspective d’une crise virale prolongée qui s’estompe, l’attention des investisseurs risque de se reporter sur les relations sino-américaines, qui sont tendues depuis la validation de l’accord de « phase 1 » du début de l’année. Cette situation reste l’un des principaux facteurs de baisse qui pèsent encore sur le sentiment du marché, même si elle n’a pas encore eu d’impact significatif sur les prix, la plupart des opérateurs restant optimistes quant à une issue positive entre les deux blocs. La session d’aujourd’hui devrait rester calme et tranquille, aucune publication de données macroéconomiques significatives n’étant en vue avant le week-end. Toutefois, de petites corrections pourraient avoir lieu aujourd’hui, car les marchés pourraient revenir pour tester les niveaux de rupture d’hier, en tant que nouveau support cette fois.

Pierre Veyret– Analyste Technique, ActivTrades